Coucou !

Un mois s’est déjà passé depuis le dernier thème du projet DIY. Le thème En mai fait ce qu’il te plaît a laissé place au thème Let’s Celebrate ! Et oui, je projet fête son premier anniversaire ce mois-ci. Le thème m’a pas mal plu, mais je n’ai pas tout de suite vu comment le mettre en application.

Finalement je l’ai associé à une de mes lubies du moment : les sugar skull. Ces crânes décorés viennent de la fête Mexicaine du Dia de los muertos qui correspond à notre Toussaint. Alors je le conçois, ce n’est pas très joyeux comme célébration, mais je trouve vraiment que ces têtes de morts sont jolies. Dans la tradition mexicaine, elles représentent généralement le défunt et sont symbole de mort et renaissance.

J’aurais pu représenter mon propre sugar skull de plusieurs façons : en amigurumi, mais j’ai exclu le crochet pour ce défi, en fimo, en kirigami, en origami, en jacquard au tricot, mais finalement j’ai choisi le point de croix. C’est le tout premier art du fil que j’ai appris. J’avais 5 ou 6 ans, ce qui me fait environ 20 ans de pratique… méga coup de vieux ! Je n’en fait pas souvent, car un modèle prends du temps à réaliser et que je suis plutôt traditionnelle dans la pratique. C’est-à-dire que je ne suis encore jamais sortie de la zone de confort que procure la toile aïda. Il faudra bien y remédier tôt ou tard.

Pour une fois je n’ai pas choisi mon modèle sur Pinterest, bien que le site m’a permis d’explorer quelques possibilités. J’avais choisi un extrait gratuit du livre Motif trash au point de croix par Phil Davison et finalement je suis tombée sur un exemplaire du livre à la médiathèque. J’avais tout acheté, il ne me restait plus qu’à me lancer et finalement, j’ai choisi de faire le deuxième modèle du livre. Pour des raisons de droits d’auteur, je ne mettrai pas la grille que j’ai réalisé ici, par contre je te partage volontiers la grille gratuite en fin d’article.

sugar skull

 

Un peu de pratique…

Le point de croix en soit ce n’est pas bien compliqué en soit mais il faut être vigilant pendant la réalisation. Si tu n’as jamais fait de point de croix, je t’explique tout depuis le début. Déjà tu as plusieurs types de toiles sur lesquels tu peux broder : la toile aïda,  la toile de lin et a peu près tous les autres tissus que tu veux ! La toile aïda est un peu particulière car elle est trouée régulièrement pour te permettre de broder régulièrement. Selon le modèle tu as plus ou moins de trous par centimètres. Plus tu as de trous et plus le motif sera petit, moins il y en a et plus il sera gros. Ici j’utilise une toile de 7 point par centimètres ce qui rend mon motif relativement petit. Pour le fil j’utilise le coton mouliné de DMC. Le fil se compose de six brins, que je sépare en trois. Je brode avec deux brins. En ce qui concerne la grille, une case correspond à une croix. Tu peux trouver tout le matériel en mercerie ou dans un magasin de loisir créatif.

Les deux premières choses à faire avant de commencer à broder c’est de repérer le centre du motif et le centre de la toile. Pour la grille, il faut compter les cases. Normalement, le travail est facilité car la ligne qui sépare deux groupes de 10 cases est plus épaisse. Pour la toile il suffit de la plier en quatre. Ensuite commence à broder. Pour éviter les (trop nombreuses) erreurs dès le départ de je te conseille de commencer à broder les motifs du milieu. Ensuite il suffit de compter. Ce qui fait que pour mon modèle, j’ai commencé par le nez.

C’est quasiment inévitable de faire des erreurs. Pour ma part mon modèle en est truffé, il suffit d’une croix et tout est décalé. En même les erreurs permettent de laisser un peu de place à l’improvisation et notre motif devient unique.

Encore une fois je dois présenter un projet qui n’est pas complètement terminé. Même si j’ai bien avancé dans mon projet, le point de croix demande pas mal de temps et il me reste encore quelques heures de travail. Toute la partie haute du sugar skull est terminée.

sugar skull

Je dois encore faire des tiges, des roses et des feuilles sur les joues, le menton doit aussi être décoré avec des tiges, des feuilles et des cœurs. Les yeux ne sont pas encore terminés. Pour réaliser ce sugar skull j’aurai utilisé deux écheveaux de noir (310) et un écheveau des autres couleurs (3804, 150, 3765, 807, 3845, 444, 307, 666, 3346 + un orange d’un kit de broderie).

Je mettrais bien évidement une photo de mon projet. J’ai l’intention de l’encadrer pour le mettre au mur.

EDIT : Le voici tout fini :

sugar skull

En ce qui me concerne, le défi sans crochet est relevé et bien que le prochain thème ne soit pas annoncé je pense renouveler l’opération pour le prochain défi. Si toi aussi tu veux participer, clique sur l’image ci-dessous :

projet-diy-macaron-vert

 

Comme promis la grille gratuite du sugar skull :

PFEM_1008446995_M

 

A bientôt !

email
Projet DIY #12 : Let’s celebrate ! – Sugar Skull

Vous aimerez peut-être :


Naviguer dans les articles


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *