jupe

Hello !

Me revoici après une très longue pause estivale pendant laquelle je n’ai pourtant pas chômé. J’en avais parlé sur Facebook, je souhaitais prendre une pause afin de travailler sur une nouvelle version de mon blog. J’aurais voulu te présenter cette nouvelle version dès aujourd’hui, malheureusement La Revue du Fil n’est pas tout à fait prête à te montrer son nouveau visage.

En attendant, je reprends du service pour te parler de tout ce que j’ai bien pu bricoler ces derniers temps. Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur mon défi de l’été : la couture. J’avais envie de m’y mettre depuis très longtemps, mais je n’avais jamais pu m’y mettre faute de machine à coudre !

J’ai choisi un modèle qui m’avait été chaudement recommandé par tout un groupe de couturières et j’avoue qu’elles ne s’étaient pas trompées ! Depuis quelques semaines, j’ai une Brother FS-40 à la maison et on s’apprivoise doucement. Ce que j’apprécie tout particulièrement en tant que grande débutante c’est de pouvoir régler la vitesse.

Forcément après l’avoir commandée, j’ai voulu acheter du tissu pour me fabriquer un petit quelque chose. J’ai écumé Pinterest pendant des heures (certaines choses n’ont pas changées pendant la pause !) et je suis tombée sur une photo de jupe à élastique qui me plaisait bien. L’avantage du modèle c’est qu’il est facile à réaliser, il convient vraiment bien pour une première cousette.

Matériel pour une jupe :

  • Un morceau de tissu de 140×50 centimètres. Avec les ourlets, la longueur finale de la jupe est de 45 centimètres. Si tu veux une jupe plus longue ou plus courte il faudra allonger ou raccourcir le côté qui fait 50 centimètres.
  • Du tissu pour la doublure (optionnel) 140×45 centimètres.
  • Une longueur d’élastique correspondant à ton tour de taille. Pour moi ça donne 81 centimètres d’élastique. Il fait deux centimètres de hauteur.
  • Du fil assorti au tissu.
  • Une épingle à nourrice.

Réalisation de la jupe :

Commence par plier le tissu en deux, endroit contre endroit et épingles-le dans le sens de la hauteur. Avant de coudre, assure-toi de laisser une ouverture de deux centimètres à un centimètre du bord pour passer l’élastique.

jupe

Afin d’assurer la couture, couds sur un centimètre vers l’avant, puis fait un retour en arrière et continue sur toute la longueur. Effectue la même manœuvre pour finaliser la couture.

Tu a maintenant un (ou deux) tube(s). Repasse la couture pour l’aplatir et surfile les cotés en faisant un point zigzag sur le bord du tissu. Si tu as une doublure, réalise la même opération.

Fais un pli d’un centimètre et un repli d’un autre centimètre sur le bas de la jupe et de la doublure, épingles au fur et à mesure et couds tout autour. Cela te permet de réaliser un ourlet sans avoir à surfiler.

jupe

Maintenant tu vas réaliser l’ourlet haut de la jupe. Fait un pli d’un centimètre puis replie sur deux centimètres, soit la largeur de l’élastique. Ensuite, épingle l’ourlet et couds tout autour. Attention à ne pas coudre trop haut sinon tu ne pourras pas faire glisser l’élastique dans l’ourlet (oui c’est du vécu =)).

jupe

On est presque au bout ! Passes l’élastique dans le trou laissé plus haut. Couds les deux extrémités de l’élastique sur un demi-centimètre et le rentrer le petit trou. Réparties les fronces équitablement.

jupe

Et voilà c’est fini ! Te voilà avec une super jupette à décliner dans tous les tissus possibles été comme hiver ! La voici portée par moi-même :

jupe

Points à améliorer :

Contrairement au tricot et au crochet, je ne suis pas encore très douée pour la couture. A chaque fois que j’écrirai un article couture, je ferais un point sur ce que je dois améliorer pour que nous puissions suivre ma progression ensemble.

Pour la jupe, qui n’est pas vraiment pas première réalisation, on peut dire que tous points techniques peuvent être améliorer.

  • Premièrement, je dois m’entraîner à coudre bien droit.  J’ai réglé sur ma machine sur une vitesse moyenne, mais ça ne m’empêche pas de dévier de temps en temps.
  • Mon surfilage n’est pas beau. Je dois m’entraîner à faire des bords nets de façon à ce que mes cousettes soient aussi jolies à l’intérieur qu’à l’extérieur.
  • Mes découpes doivent être plus droites. Ça éviterait que mes ourlets ne soient pas droits et par conséquents que mes coutures ne le soient pas non plus.

N’hésites pas à me dire ce que tu penses de cet article et à commenter si tu as besoin de précisions.

J’espère que cette petite jupe t’as plu. Personnellement, je l’adore, d’ailleurs, on en a refait une avec ma maman :

jupe

 

A bientôt pour un nouveau DIY !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

email
Couture : jupe facile aux motifs ethniques

Naviguer dans les articles


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *